• Choisissez votre langue:
    • Français
  • Adresse
  • Rue de la bourse, Imm Molka, les jardins de carthage 1053 Lac II , Tunisie
  • Horaires
  • Lun - Sam 8.00 - 18.00

AEROL

Salbutamol 100µg/dose
Suspension pour inhalation en flacon pressurisé

AEROL

Salbutamol 100µg/dose
Suspension pour inhalation en flacon pressurisé

Composition qualitative et quantitative

Salbutamol: 100 µg/dose, Acide Oléique, éthanol anhydre, Norflurane (tétrafluoroéthane ou HFA 134a).

Indications therapeutiques

Traitement symptomatique de la crise d’asthme.
Traitement symptomatique des exacerbations au cours de la maladie d’asthme ou bronchite chronique obstructive.
Prévention de l’asthme d’effort.
Test de réversibilité de l’obstruction bronchique lors des explorations fonctionnelles respiratoires

Posologie

– En cas de crise d’asthme ou d’épisode aigu de gêne respiratoire : dès les premiers symptômes, inhalez 1 à 2 bouffées
Cette dose peut éventuellement être répétée quelques minutes plus tard si nécessaire
– En cas de crise d’asthme sévère, les inhalations peuvent être renouvelées à raison de 2 à 6 bouffées toutes les 5 à 10 minutes jusqu’à une prise en charge éventuelle hospitalière. •
– Prévention de l’asthme d’effort : inhalez 1 à 2 bouffées, 15 à 30 minutes avant l’exercice.
La dose quotidienne ne doit habituellement pas dépasser 8 bouffées par 24 heures.

La dose recommandée est:

– En cas de crise d’asthme ou d’épisode aigu de gêne respiratoire : dès les premiers symptômes, inhalez 1 à 2 bouffées
Cette dose peut éventuellement être répétée quelques minutes plus tard si nécessaire
Si les troubles ne régressent pas rapidement, consultez immédiatement un médecin.
En cas de crise d’asthme sévère, les inhalations peuvent être renouvelées à raison de 2 à 6 bouffées toutes les 5 à 10 minutes jusqu’à une prise en charge éventuelle hospitalière. Dans ces situations, l’utilisation d’une chambre d’inhalation est recommandée pour faciliter l’administration.

Lire la suite

– Prévention de l’asthme d’effort : inhalez 1 à 2 bouffées, 15 à 30 minutes avant l’exercice.
La dose quotidienne ne doit habituellement pas dépasser 8 bouffées par 24 heures. Si vous avez besoin de prendre plus de 8 bouffées par jour de ce médicament pour soulagez vos symptômes respiratoires, vous devez consulter votre médecin afin qu’il réévalue votre traitement.
Mode d’administration: Voie inhalée. Pour une utilisation correcte, il est souhaitable que le médecin s’assure du bon usage de l’appareil (l’utilisation d’une chambre d’inhalation est possible)
Vérification du fonctionnement du dispositif: Après agitation, déclencher 2 bouffées en air, et ce avant première utilisation ou après 5 jours de non utilisation.
Utilisation du dispositif: Après vérification de l’existence des corps étrangers, agiter, expirer profondément, inspirer lentement et profondément de l’embout buccale en pressant sur la cartouche dont le fond est dirigé vers le haut, retirer le dispositif de la bouche et retenir sa respiration pendant au moins 10 s.

Réduire le contenu

– Allergie à l’un des constituants.
– Intolérance à ce médicament (survenue de toux ou de bronchospasme après inhalation du produit). Dans ce cas, il conviendra d’interrompre ce traitement et de prescrire d’autres thérapeutiques ou d’autres formes d’administration.

En cas de survenue de crises d’asthme, ou de gêne respiratoire, le soulagement habituellement obtenu doit être observé rapidement après l’utilisation de ce médicament. En cas d’échec, consultez immédiatement un médecin.
Si la dose habituellement efficace devient insuffisante, si les crises d’asthme ou les épisodes de gêne respiratoire deviennent plus fréquents, il faut craindre une aggravation de la maladie:

Lire la suite


consultez rapidement votre médecin qui réévaluera votre traitement.
Ce produit actif en inhalation, doit atteindre l’extrémité des petites bronches. En cas d’encombrement des voies respiratoires par des mucosités abondantes, notamment lors d’infection, son efficacité peut être diminuée. Consultez rapidement votre médecin afin qu’il mette en place un traitement adapté.
Prévenez votre médecin:
– Si vous avez des problèmes en lien avec votre glande thyroïde,
– Si vous avez des problèmes cardio-vasculaires, notamment certains troubles du rythme cardiaque, une angine de poitrine (sensation d’oppression thoracique et douleurs violentes localisées au niveau de la poitrine et pouvant s’étendre dans le bras gauche), ou une hypertension artérielle (augmentation de la pression du sang dans les artères),
– Si vous avez un diabète afin qu’il détermine les modalités de traitement les mieux adaptées à votre cas.

Réduire le contenu

Associations déconseillées
+ Béta-bloquants non sélectifs ( pronalol …)
+ Anesthésiques halogénés (halothane)
Associations faisant l’objet de précautions d’emploi
+ Antidiabétiques

Dans les conditions normales d’utilisation, Aerol peut être utilisé pendant la grossesse.
En cas de grossesse ou d’allaitement, demander conseil à votre médecin

Aerol n’a pas d’effet sur l’aptitude à conduire les véhicules

Lors d’un traitement avec le salbutamol, certaines personnes peuvent parfois (fréquence de survenue non connue) ressentir une douleur dans le thorax (sensation d’oppression) qui peut être due à des problèmes cardiaques tels qu’une angine de poitrine.il faut prévenir le médecin.

Lire la suite


En cas d’aggravation de votre gêne respiratoire (respiration sifflante) juste après la prise de ce médicament, cessez immédiatement de l’utiliser, et contactez votre médecin dès que possible.
Si disponible, utilisez, dès que possible un autre médicament bronchodilatateur d’action rapide pour traiter votre asthme.
Peuvent également être observés:
Aux doses habituellement prescrites:
· Fréquemment:
– tremblements des extrémités (pieds et mains),
– accélération du rythme cardiaque,
– maux de tête.

· Peu fréquemment:
– palpitations,
– irritations de la bouche ou de la gorge,
– crampes musculaires.

· Rarement:
Comme avec d’autres produits administrés par voie inhalée, une toux ou une augmentation de la gêne respiratoire (respiration sifflante) pourrait survenir immédiatement après l’inhalation du produit. Dans ce cas, il faut arrêter le traitement et contacter le médecin.
· Très rarement:
– bouffées de chaleur, rougeurs sur la peau,
– anomalie du rythme cardiaque
– nervosité, agitation,
– réactions allergiques pouvant se manifester par une sensation d’oppression dans la poitrine, des démangeaisons, un sifflement respiratoire, un gonflement des paupières, du visage et/ou des lèvres et éruption cutanée, une baisse de la tension artérielle pouvant aller jusqu’au malaise.
A des doses très élevées:
– augmentation de la quantité de sucre dans le sang, régressant à l’arrêt du traitement,
– diminution du taux de potassium dans le sang (très rarement).

Réduire le contenu

Dans les cas de surdosage, pouvez présenter des effets indésirables tels que tachycardie, maux de tête, tremblements des mains ou nervosité/agitation (voir la rubrique des effets indésirables)

Récipient sous pression: – ne pas exposer à une chaleur supérieure à 25°C, ni au soleil, – ne pas percer, – ne pas jeter au feu même vide.
Délivrance: Liste I

Laboratoires BERG Life Sciences,Z.I . Hammam Zriba 1152 ,Zaghouane-Tunisie.
928 301 1